vendredi 11 décembre 2009

J'aurais aimer écrire ce texte, je vibre à ces mots.

Message de et lu par Ariane Mnouchkine à l’Unesco le jeudi 31 mars 2005 à l’occasion de la Journée mondiale du théâtre.

Au secours
Théâtre, viens à mon secours !
Je dors, éveille-moi
Je suis perdu dans le noir, guide-moi, au moins vers une bougie
Je suis paresseuse, fais-moi honte
Je suis fatigué, lève-moi
Je suis indifférent, frappe-moi
Je reste indifférente, casse-moi la figure
J’ai peur, encourage-moi
Je suis ignorante, éduque-moi
Je suis monstrueuse, humanise-moi
Je suis prétentieux, fais-moi mourir de rire
Je suis cynique, démonte-moi
Je suis bête, transforme-moi
Je suis méchante, punis-moi
Je suis dominant et cruel, combats-moi
Je suis pédante, moque-toi de moi
Je suis vulgaire, élève-moi
Je suis muette, dénoue-moi
Je ne rêve plus, traite-moi de lâche ou d’imbécile
J’ai oublié, lance sur moi la Mémoire
Je me sens vieille et rassie, fais bondir l’Enfance
Je suis lourd, donne-moi la Musique
Je suis triste, va chercher la joie
Je suis sourde, en tempête fais hurler la Douleur
Je suis agité, fais monter la Sagesse
Je suis faible, allume l’Amitié
Je suis aveugle, convoque toutes les Lumières
Je suis soumise à la Laideur, fais entrer La Beauté conquérante
J’ai été recruté par la Haine, fais donner toutes les forces de l’Amour.

Ariane Mnouchkine

dimanche 27 septembre 2009

It's always better when we're together...



"Better Together"

There's no combination of words
I could put on the back of a postcard
No song that I could sing
But I can try for your heart
Our dreams, and they are made out of real things
Like a, shoebox of photographs
With sepiatone loving
Love is the answer,
At least for most of the questions in my heart
Like why are we here? And where do we go?
And how come it's so hard?
It's not always easy and
Sometimes life can be deceiving
I'll tell you one thing it's always better when we're together

[Chorus:]
MMM it's always better when we're together
Yeah, we'll look at the stars when we're together
Well, it's always better when we're together
Yeah, it's always better when we're together

And all of these moments
Just might find their way into my dreams tonight
But I know that they'll be gone
When the morning light sings
And brings new things
For tomorrow night you see
That they'll be gone too
Too many things I have to do
But if all of these dreams might find their way
Into my day to day scene
I'd be under the impression
I was somewhere in between
With only two
Just me and you
Not so many things we got to do
Or places we got to be
We'll Sit beneath the mango tree now

It's always better when we're together
Mmmm, we're somewhere in between together
Well, it's always better when we're together
Yeah, it's always better when we're together

MMmmmm MMMmmmm Mmmmmm
I believe in memories
They look so, so pretty when I sleep
Hey now, and when I wake up,
You look so pretty sleeping next to me
But there is not enough time,
And there is no, no song I could sing
And there is no, combination of words I could say
But I will still tell you one thing
We're better together.

dimanche 9 août 2009

Découverte intéressante.

À voir en show, ouin comme ça ce n'est peut-être pas très convaincant. En life, les enfants trouvaient la madame sexy et les mamans et la mamie se bougeaient le popotin.

mardi 16 juin 2009

Touchée!


J'ai jasé avec M.Bertrand, par hasard, il y a quelques années à Paris. Quel homme simple et disponible : un humain à la hauteur de ses créations.
Marie-Soleil Roy

Merci pour le lien Louis. Vive la création!


Je crée de plus en plus et j'arrive à en vivre tranquillement. Merci à tout ceux qui ont traversé ma vie jusqu'ici, je vous souhaite sincèrement que du bonheur.
"And what I have to, sort of keep telling myself when I get really psyched out about that, is, don't be afraid. Don't be daunted. Just do your job. Continue to show up for your piece of it, whatever that might be. If your job is to dance, do your dance. If the divine, cockeyed genius assigned to your case decides to let some sort of wonderment be glimpsed, for just one moment through your efforts, then "Ole!" And if not, do your dance anyhow. And "Ole!" to you, nonetheless. I believe this and I feel that we must teach it. "Ole!" to you, nonetheless, just for having the sheer human love and stubbornness to keep showing up." Chère Elizabeth Gilbert Merci, tu arrives encore une fois dans ma vie pour me prouver que je suis sur la bonne voie. Si un jour, je raconte ce qui m'arrive à l'instant vous ne me croirez probablement pas..."synchronicité" incroyable.Olé!
Marie-Soleil Roy

vendredi 29 mai 2009

Merci mes petits coeurs en chocolat.



Je suis heureuse de transmettre ma passion du théâtre à des jeunes artistes talentueux. Merci de me faire confiance et de me suivre dans mes folies de "metteure en scène". Je vois déjà la magnifique forêt de petits comédiens et techniciens qui arrivent gaiement dans les milieux professionnels, tassez-vous de d'là, ça va "casser la baraque". Continuez de créer et de jouer mes cocos.
MSR

Une chance qu'il y a des rêveurs...



MSR

mercredi 20 mai 2009

Un

Merci Papi pour le message, tu es là-haut, je t'aime.



La magie c'est le parking d'un Mecdo et une réponse soudaine.

Calm down, deep breaths
And get yourself dressed
Instead of running around
And pulling on your threads
And breaking yourself up

If it's a broken part, replace it
If it's a broken arm, then brace it
If it's a broken heart, then face it

And hold your own, know your name
And go your own way.
Hold your own, know your name
And go your own way.
And everything, will be fine.

Hang on, help is on the way
And stay strong, I'm doing everything

Hold your own, know your name
And go your own way.
Hold your own, know your name
And go your own way.
And everything,
Everything will be fine
Everything...

All the details in the fabric
All the things that make you panic
All your thoughts, results of static cling
All the things that make you blow
Ain't no reason, go on and scream
If you're shocked,
It's just the fault of faulty manufacturing
Everything, will be fine
Everything, in time
Everything...

Hold your own, know your name
And go your own way.
Hold your own,
(all the details in the fabric)
Know your name
(all the things that make you panic)
And go your own way
(all your thoughts, results of static cling)

Hold your own,
(all the details in the fabric)
Know your name
(all the things that make you panic)
And go your own way
(is it mother nature's sewing machine?)

Hold your own,
(all the things that make you blow)
Know your name
(ain't no reason, go on and scream)
And go your own way.
(if you're shocked, it's just the fault of faulty manufacturing)

Everything, will be fine
Everything, in no time at all
Hearts will hold...

C'est ça qui est ça!
MSR

Je suis une vraie fille...



Merci la vie. Merci d'être là. Je sais que tu sais qu'on sait...
Suivez votre soul...
MSR

lundi 2 mars 2009

Rachel Getting Married Official Movie Trailer HD



Oh..que j'ai aimé ce film. Je veux jouer dans ce genre de film : humain, réaliste, vrai...du bonbon. Je suis allée au mariage de Rachel. Longue vie.
MSR

vendredi 30 janvier 2009

Let's dance and karaoke!

Comment dire? Quétaine? Rafraichissant? Réjouissant? Fais comme l'oiseau. C'est ce que je me répète tous les jours : Fais comme l'oiseau. Je crois à plus qu'au chiffre et aux probabilités. Je crois en ce genre de chanson qui semble anodine, dépassée, mais bon, je sens qu'au travers ces danses colorées rigolotes : "You can find the death of your ego".

Fais comme l'oiseau. Bonne Chance. Je suis déjà très haut. Merde. Quitte les disputes. Quitte ta peur. Quitte tes idées préconçues. Quitte ta souffrance. Fais confiance. Quitte l'ignorance. Quitte ton inconscience. Quitte ce tissus qui t'enveloppe. Quitte! Trouve en toi la paix et l'harmonie. Danse. Dance. Joue au bowling. Danse en ligne. Je sais, tu lis et tu penses au délire. Lève-toi et Karaoke. Fais comme l'oiseau.

Marie-Soleil Roy



Fais comme l'oiseau
Sa vie d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

Mais je suis seul dans l'univers
J'ai peur du ciel et de l'hiver
J'ai peur des fous et de la guerre
J'ai peur du temps qui passe, dis
Comment peut on vivre aujourd'hui
Dans la fureur et dans le bruit
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Fais comme l'oiseau
Sa vie d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

Mais l'amour dont on m'a parlé
Cet amour que l'on m'a chanté
Ce sauveur de l'humanité
Je n'en vois pas la trace, dis
Comment peut on vivre sans lui ?
Sous quelle étoile, dans quel pays ?
Je n'y crois pas, je n'y crois plus, je suis perdu

Fais comme l'oiseau
Sa vie d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

Mais j'en ai marre d'être roulé
Par des marchands de liberté
Et d'écouter se lamenter
Ma gueule dans la glace, dis
Est-ce que je dois montrer les dents ?
Est-ce que je dois baisser les bras ?
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Fais comme l'oiseau
Sa vie d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut
M.F.

vendredi 23 janvier 2009

Texte, concours Radio-Canada...

(J’ouvre un nouveau blogue,) une nouvelle direction s’ouvre à moi par ce fameux concours de la Radio de Radio-Canada, j’ai une commande : écrire un texte humoristique! Je dois faire rire, à tout le moins sourire, ça y est j’angoisse…C’est un délire dans ma tête, je dois écrire, je dois être choisie…Mais bon, vous comprenez le drôle ne me colle pas à la peau et ne résonne pas aux bouts de mes doigts sur mon clavier. J’ai le pouvoir de vous conter une histoire qui vous fera verser une larme, voir un torrent, mes mots peuvent vous éblouir, vous émouvoir, vous faire rêver, réfléchir, jouir ou encore vous troubler, mais mes mots malgré maints essais infructueux ne provoquent pas de monter de joues ou de jolis rictus. Je ne suis pas drôle! Je n’ai pas le sens de l’humour. Loin de moi la dépression, une femme d’exception s’exprime…Je peux vous attendrir, mais là, je vous en supplie, ne me demander pas de vous combler par un choix de mots hilares afin que vous vous tapiez sur les cuisses de bonheur. L’intelligence m’habite pourtant, à la limite demandez-moi d’interpréter ce texte, regardez-moi désespérée et riez aux éclats de constater mon désarroi…Malgré tout : choisissez-moi.(En passant gang : ce texte est ironique, de toute façon y mon pas choisi (gros mot) ou ben y on pas compris, je veux dire l'ironie!!!)
Par Marie-Soleil Roy

lundi 12 janvier 2009

Une petite princesse



Une petite et magnifique et charmante et merveilleuse et éblouissante princesse ma dit, en me regardant droit dans les yeux : "Tu sais maman, la vie c'est comme une histoire, il y a un début, un milieu et une fin. C'est juste qu'on ne choisit pas la fin, mais tout le reste." Tu as raison petite princesse de mon coeur. Ton livre d'histoire t'appartient et j'espère que tu dessineras ton bonheur à chaque page et que tu choisiras la voix dans ton ventre qui sait déjà ce qui sera bon pour toi, malgré tout ce que les autres en disent, malgré tout ce que la vie t'a enseignée, choisis toi. L'univers placera sur ta route des rencontres fabuleuses. Tu sauras plonger et vivre et même si les autres n'ont pas le courage de vibrer avec toi, tu seras heureuse et confiante.
Ta reine de mère, puisque tu es une princesse, qui te guidera sur les chemins du monde en ayant la certitude que oui nos rêves et la réalité se côtoient et marchent main dans la main, à nous de le décider.
Petite princesse ne vis jamais avec des regrets, fonce et entoure toi de gens courageux.
MSR